ANNULATION DE LA CERTIFICATION EN ANGLAIS DES BTS

Le mercredi 8 mai dernier, la décision du Conseil d’Etat d’abroger l’épreuve de certification obligatoire d’anglais des BTS a été rendue publique, annulant ainsi le décret du 3 avril 2020. Retour sur un projet divergent après deux années d’instruction.

C’est le 3 avril 2020 que paraît l’arrêté relatif à la certification obligatoire en langue anglaise pour les candidats inscrits aux diplômes du Brevet de Technicien Supérieur. Devant ainsi faire « l’objet d’une évaluation externe », il était ainsi entendu que cette certification « reconnue au niveau international et par le monde socio-économique […] [conditionnait] la délivrance du diplôme ».

Bien loin de ces considérations, c’est au contraire « l’attaque aux plurilinguisme » qui a été dénoncée dans un même temps par la Fédération Nationale des Associations Etudiantes Linguistiques (FNAEL) et 16 autres associations, interrogeant par là la réelle pertinence et utilité d’une telle mesure. Par ailleurs, le statut privé de l'organisme PeopleCert ayant remporté l'appel d'offre en 2020 et ainsi seul habilité à délivrer la certification questionnait sur les motivations financières intrinsèques.

Deux ans après avoir déposé le recours, le Conseil d’Etat leur a finalement donné raison en faisant valoir l’article D.613-6 du Code de l’éducation selon lequel « seuls [les] établissements accrédités par l’Etat peuvent délivrer les diplômes nationaux conduisant à l’obtention de grades ou titres universitaires ».

Que chaque étudiant se rassure ainsi : aucune certification ne sera requise pour l’obtention du diplôme du BTS. Quant à l'amélioration et la valorisation de l'apprentissage des langues des étudiants, le débat reste ouvert.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du Conseil d’Etat.