Zoom sur l'épreuve de Prévention Santé Environnement du CAP Pâtissier

  • CAP PATISSIER FORMA COOK ETUDIS

Vous êtes inscrit.e en CAP Pâtissier à distance et vous interrogez sur le contenu de l'épreuve de Prévention Santé Environnement ? Obligatoire depuis la réforme de 2021, elle vient parfaire les connaissances des étudiants dans les domaines de la vie quotidienne et de la vie professionnelle.

Si le CAP Pâtissier vous prépare à un métier, reposant de fait en grande partie sur des épreuves pratiques, il n'en demeure pas moins qu'on attend également de vous des connaissances dans les divers domaines de la vie quotidienne et professionnelle. C'est pourquoi, depuis 2021, il faut également compter avec une épreuve d'1h de Prévention Santé Environnement (PSE), coefficient 1.
Pour vous y préparer, votre programme aborde différents aspects ayant trait à la prévention (alimentation, addictions, sexualité, risques professionnels), et vous forme aussi à la gestion des accidents afin de garantir la sécurité dans le milieu professionnel. Ce sont ces deux domaines que vous retrouverez ensuite dans votre sujet le jour de l'épreuve. Il se présente en effet en deux parties pour lesquelles différentes questions vous seront posées :
- la première, sur 12 points, vous propose, à partir d'une situation particulière, d'appliquer une démarche d'analyse en vue de proposer une remédiation, une amélioration, une prévention. Dans le sujet de 2021, elle portait par exemple sur la contraception chez les jeunes ;
- la deuxième, sur 8 points, permet d’évaluer l’application de la démarche d’analyse du risque et les connaissances relatives à l’environnement professionnel. Elle vise également à expliquer la conduite à tenir dans une situation d’urgence. Le sujet de 2021 se focalisait ainsi sur les risques professionnels en crèche.

Tous les candidats au CAP sont concernés par cette épreuve. L’arrêté du 11 juin 2021 précise toutefois qu’à partir de la session 2022, certains pourront être dispensés de cette unité, si et seulement si ils justifient :
- Du certificat d’aptitude professionnelle agricole,
- D’un certificat d’aptitude professionnelle ou du certificat d’aptitude professionnelle relevant de la formation maritime,
- Du brevet d’études professionnelles agricoles,
- Du brevet d’études professionnelles ou du brevet d’études professionnelles relevant de la formation maritime,
- D’un baccalauréat professionnel.